Ville moyenne, Tarascon se distingue sur le terrain du sport et des loisirs par le nombre et la qualité de ses équipements, l’offre diversifiée d’activités et d’animations ainsi que par la primauté accordée au "mieux disant" dans ses décisions d’investissement. Autre élément clé : un logiciel de gestion informatique GMA simple et performant. Tour d’horizon.
 

                                                                                                    V.Jourcin, M. Wachowiakk, R.Portela, M.Chavaribeyre, L.Limousin (Maire),D.Felter,G.Barbaste
Ce n’est pas un hasard si Tarascon a reçu le prix Qualité décerné par Qualisport dans le cadre du Label Ville Ludique Sportive 2014. Le jury du prix, représenté par Denis Felter et Geneviève Barbaste, Vice-président et Secrétaire Général de Qualisport, s’est d’ailleurs déplacé mi-février pour remettre à la municipalité une dotation de 2000 €. L’occasion pour le Maire, Lucien Limousin, de remercier chaleureusement ses équipes "pour le travail accompli et de les féliciter pour cette récompense". Avant d’ajouter : "Ce prix nous donne une formidable force et une énergie pour poursuivre notre engagement et faire de Tarascon une référence sportive au niveau national".
De son côté, Denis Felter s’est enthousiasmé de "l’engagement de Tarascon et de ses équipes particulièrement impliquées et mobilisées sur le développement des activités de sports et de loisirs". Il rappelle que "la ville s’inscrit à part entière dans les objectifs du prix Qualité-Qualisport, à savoir valoriser les collectivités qui déploient des politiques volontaristes visant à promouvoir l’activité physique et sportive sur leurs territoires".


Il faut dire que Tarascon est une ville surprenante avec ses 27 équipements sportifs, dont 4 stades, 2 gymnases, 5 salles de sport, 3 terrains de tennis, une piscine intercommunale ou encore des aires de jeux. Les habitants, tous âges et niveaux confondus, peuvent donc aisément pratiquer une activité sportive. Un grand gymnase construit en l’an 2000 peut accueillir 400 personnes. Un des stades de la commune affiche une capacité de 1200 personnes. Une salle de gymnastique a été livrée en 2009. La ville propose une piste BMX disposant de grilles de départ sécurisées et fermée par des barrières en bois écologique. Les dojos se sont aussi considérablement multipliés ces dernières années.

Les exemples du dynamisme sportif de la ville et de la qualité des équipements ne manquent pas et pourraient laisser penser que la ville crée des équipements à tout va mais il n’en est rien. "Notre démarche consiste à créer des infrastructures si nécessaire mais surtout à entretenir au mieux les équipements existants pour optimiser au maximum leur utilisation. C’est moins coûteux d’entretenir que de construire", confie Roland Portela, Conseiller Municipal et Délégué sports et loisirs de la ville de Tarascon.

Lien social et bien-être

"L’amplitude horaire d’accès à nos équipements est large puisqu’elle s’étend de 7h30 à 22h30 les soirs de matchs ou de compétitions. Cette amplitude permet d’accueillir tous les publics, les écoles primaires, les collèges et les particuliers de tous les âges", explique Maïtena Chavaribeyre du service des sports.

Les équipements sportifs de la ville jouent un rôle essentiel de lien social, de vivre ensemble, d’animation et de bien-être pour les habitants. "Le tissu associatif est dense, c’est une caractéristique des communes moyennes comme la nôtre, les habitants s’impliquent beaucoup dans la vie de leur cité. Tarascon a toujours eu une culture du sport forte, notamment à destination des plus jeunes. Nous avons beaucoup d’éducateurs. Le sport est au cœur de la vie de la cité tarasconnaise. Les habitants sont très demandeurs d’activités sportives et de loisirs. Les municipalités ont toujours adhéré, proposé et développé des activités et des équipements diversifiés et de qualité. Cet engagement s’inscrit dans une volonté politique de répondre aux aspirations sportives des citoyens et de créer du lien social et de l’animation" , souligne Valérie Jourcin, Directrice du service de la vie citoyenne, éducative et de la jeunesse et des sports. Le sport intervient largement dans l’aménagement du temps scolaire. L’engagement éducatif de la ville va au-delà des activités sportives et concerne également les disciplines culturelles et artistiques tels que les arts plastiques ou la musique.

Un logiciel de gestion innovant

Pour mener à bien cette politique sportive active, Tarascon s’est dotée depuis 2011 d’un logiciel de gestion informatique pour proposer une offre sportive alliant l’optimisation des infrastructures et l’intérêt des utilisateurs. Les indicateurs quantitatifs issus de cet outil permettent de réaliser une évaluation du coût global de gestionde chaque équipement sportif et d’être au plus proche des attentes des habitants. "Cet outil permet de gérer les plannings des différentes infrastructures, les moyens humains mobilisés et les travaux relatifs aux équipements. La gestion des plannings offre la possibilité d’établir des statistiques d’occupation par équipement et par salle et donc d’en optimiser l’utilisation. Les équipements, les associations, les écoles et les manifestations – même ponctuelles – sont paramétrés, nous avons ainsi une vision complète des plannings et des utilisations. Le logiciel permet aussi de gérer les subventions, les budgets, la sécurité des équipements, les travaux, le parc automobile, les contrôles internes. Bref c’est un outil complet, transversal et plutôt facile à utiliser s’il est bien paramétré en amont" , précise Maïtena Chavaribeyre.

La ville est dans une démarche d’extension et de généralisation du logiciel à l’ensemble des services de la Mairie. "Bientôt, le logiciel va être utilisé par les services culture et éducation. Et les autres emboiteront le pas. L’idée consiste à mutualiser les outils de gestion des équipements à l’échelle de la ville. Le logiciel va devenir le logiciel d’exploitation et de gestion multiservices. Le sport aura donc été le point de départ de cette aventure et un levier d’efficacité et d’optimisation de la gestion des services de la ville" , conclut Roland Portela.

Le "mieux disant", un engagement en faveur de la qualité

La ville de Tarascon privilégie le mieux disant quand elle investit dans la création ou la rénovation d’une infrastructure. "Lors de l’analyse des offres, la valeur technique est prise en considération à hauteur de 50%, le prix intervient à 40% dans le processus de décision et le délai de réalisation à seulement 10%. Trouver le meilleur équilibre afin de proposer aux habitants deséquipements performantset de qualité à un prix raisonnable. Nous confions le plus souvent possible les travaux à des entreprises détentrices de la qualification Qualisport, c’est un gage de confiance", affirme Lucien Limousin. Cette logique du mieux disant est un des critères de sélection de Qualisport dans l’attribution de son prix Qualité.


Les arts martiaux ont la côte

A Tarascon, les arts martiaux connaissent un fort engouement, du judo au karaté en passant par l’aïkido mais aussi le tai-chi pour ne citer qu’eux. De ce fait, des équipements adaptés ont vu le jour pour être en phase avec les attentes des habitants. "Trois dojos ont été inaugurés il y a deux ans. Un dojo est dédié au kick-boxing, un autre est plus axé sur le karaté même s’il s’avère généraliste et un troisième est composé de deux espaces modulables pouvant accueillir des championnats de toutes les disciplines des arts martiaux allant jusqu’au full-contact ou au kick-boxing", expose Maïtena Chavaribeyre, du service des sports.

 

Liens utiles
Ville de Tarascon
Contact Mairie de Tarascon : Katia.bertaud@mairie-tarascon13.fr
Qualisport