JO de 2024 à Paris, augmentation de la pratique du sport, sport à l’école, reconversion des professionnels…
Focus sur les priorités de la Ministre Laura Flessel.

Laura Flessel, quintuple médaillée olympique accède ainsi à un ministère de plein exercice.
Laura Flessel a consulté les principaux acteurs du monde sportif français afin de préciser ses priorités pour les années à venir. Des grandes orientations et priorités se dessinent d’ores et déjà.

La priorité : les JO de 2024 à Paris
Très active dans la course de Paris à l’obtention des JO de 2024, Laura Flessel aura comme priorité de préparer ces jeux tant attendus : création d’infrastructures de haut niveau, modernisation d’équipements existants… L’attribution des JO de 2024 à Paris est certes prometteuse en termes de développement économique et de cohésion nationale mais la préparation de ces jeux ne va-t-elle pas occulter le développement sportif local ?


Augmenter le nombre de pratiquants
Le retour et le développement de l’exercice physique et sportif pour tous est une priorité affichée. L’objectif consiste à augmenter de 3 millions le nombre de pratiquants, amateurs et professionnels inclus. L’accent sera également mis sur le sport en entreprise, le développement des infrastructures ou encore la place des associations sportives. Les personnes à mobilité réduite ne seront pas oubliées avec la volonté d’augmenter l’adaptation des lieux permettant l’accueil d’athlètes handisport.


Une place plus importante du sport à l’école
Le sport occupera une place plus importante à l’école avec un ancrage plus fort dans le temps scolaire. L’idée repose sur le fait que le sport est vecteur de respect des règles, des horaires, de la discipline. De plus, le développement du sport amateur commence à l’école.

Revalorisation du bénévolat
Un vaste plan de revalorisation du bénévolat dans les différentes Fédérations sportives nationales est prévu avec notamment le renforcement de la protection des bénévoles en matière de responsabilité personnelle et le renforcement du mécénat de compétence.


Sport professionnel et reconversion
Le sport professionnel est un autre enjeu majeur du quinquennat. La volonté consiste à soutenir et valoriser les athlètes de haut-niveau au niveau financier et sportif. Il s’agit de contrecarrer le manque de compétitivité des clubs professionnels afin de leur permettre d’attirer les meilleurs sportifs et d’obtenir l’organisation des grandes compétitions. Des actions seront parallèlement menées à l’échelle européenne pour rapprocher les règles fiscales qui sont trop différentes d’un pays à l’autre.
Autre axe important : la reconversion des sportifs de haut niveau à l’issue de leur carrière. L’objectif est de mieux préparer et structurer leurs reconversions dans les entreprises, l’associatif, le monde politique.

Il est clair que l’obtention des JO de 2024 a occupé presque tout le terrain jusqu’à maintenant. Même si les JO constituent une opportunité pour Paris et la France, il serait judicieux qu’ils n’occupent peut-être pas tout le terrain.
A quand des actions concrètes sur les dossiers et priorités évoquées précédemment qui semblent stagner à ce jour à l’état de déclarations de principe ?