Les orientations 2017 du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) comprennent la mise en œuvre du plan "Héritage 2024".
Au programme : développement d’équipements sportifs de proximité, accès du plus grand nombre à la pratique sportive et égalité des territoires.

"Héritage Paris 2024"
Le défi est relevé, la capitale française a obtenu les JO de 2024 !
Le plan "Héritage 2024" s’inscrit dans la perspective et la continuité de l’élan suscité par la candidature de Paris aux JO d’été de 2024. C’est une initiative venant en complément des financements d’équipements sportifs sur les territoires carencés qui vise à encourager le développement d’équipements de proximité en faveur du sport pour tous sur l’ensemble du territoire.

Des équipements partout et pour tous
Le déploiement de l’ensemble des mesures du Plan "Héritage 2024" a été décidé par le CNDS1 fin février.
Concrètement, il est question de proposer et d’accompagner la réalisation d’équipements sportifs légers permettant de démultiplier les espaces de pratiques au plus près de la population. L’accent est mis sur les plateaux sportifs multisports et les plateaux de fitness.
10 millions d’euros seront consacrés à la construction de ces nouveaux équipements sportifs de proximité. Les appels à projets pour ces équipements légers, gratuits et ouverts à tous ont suscité un fort engouement avec 82 projets qui ont été retenus lors de la première session d’attribution des subventions. D’autres projets sont en passe d’être retenus.

Cap sur la "Génération 2024"
Le plan "Héritage 2024" prévoit
4 millions d’euros pour l’accompagnement des associations sportives locales.
4 millions d’euros seront aussi destinés à la détection et à la préparation des sportifs de la "Génération 2024" de haut-niveau olympique et paralympique Français.
2 millions d’euros seront dediés au développement du rayonnement international de la France dans le domaine du sport.

En parallèle au plan "Héritage 2024", le CNDS a adopté un plan de 10 millions d’euros en faveur des territoires d’Outre-Mer et de la Corse dans la continuité de la politique mise en place pour la promotion de la pratique et des disciplines sportives. Ce montant est abondé de 10 millions d’euros supplémentaires par le Ministre des Outre-mer. Ce plan concernera principalement la rénovation d’équipements sportifs de proximité dans ces territoires qui cumulent déficit en équipements et forte croissance démographique.

En savoir plus
CNDS (Centre National pour le Développement du Sport)1