CNDS : priorité aux territoires les moins équipés et aux piscines
Le retour au sport pour tous...c’est le fil rouge de la réforme des critères d’intervention du Centre national pour le développement du sport (CNDS). Plusieurs priorités sont à souligner : le soutien des territoires sous-équipés et des publics ayant un accès limité à la pratique sportive ainsi qu’une enveloppe de 15 millions d’euros dédiée aux piscines.
Afin de résorber les inégalités territoriales, la répartition des subventions par région est désormais effectuée selon deux critères : la population (taux de pauvreté, nombre de jeunes dans les ZUS, taux de personnes en situation de handicap, taux de licence féminin) et la structuration du mouvement sportif (nombre de clubs et de licences).
Cette réforme prévoit une nouvelle logique de subventions plus équitable. Le principe est clair : plus la population est en difficulté et moins le mouvement sportif est structuré, plus la région bénéficiera des dotations financières du CNDS. Afin d’éviter le " saupoudrage " des subventions, leur seuil minimal de subvention passe de 750 à 1500 € (1000€ dans les zones rurales). A noter que l’instruction des dossiers est simplifiée.
Les critères d’éligibilité aux subventions d’équipement sont redéfinis afin de prioriser des projets répondant à des situations de sous équipement. Les équipements majoritairement utilisés par des sportifs professionnels ne pourront plus prétendre à ces subventions. L’attribution de subvention est dorénavant conditionnée à un accès pérenne des associations sportives à l’équipement.
Une nouvelle enveloppe territoriale spécifique sera répartie entre les régions à compter de 2015 en fonction du taux d’équipement constaté et de son niveau de vétusté. Moins la région est équipée, plus elle bénéficiera de crédits. Dans une même région, les subventions seront octroyées sur la base d’un schéma régional du sport élaboré par les commissions territoriales en 2014.
L’emploi constitue une autre priorité avec l’annonce d’un plan de soutien à 1200 emplois sportifs qualifiés supplémentaires dans les territoires.
Enfin, une enveloppe de 15 M€ (soit 29% de l’enveloppe générale " équipement " du CNDS) est désormais consacrée au plan " Savoir Nager " visant au développement des piscines sur le territoire français (construction ou rénovation).

En savoir plus : www.cnds.info