Situé à Montmorency (95), le cabinet d’architectes et d’urbanistes Riquier-Sauvage intervient notamment sur des équipements sportifs.
Zoom sur les réalisations de cette structure créée il y a plus de 30 ans qui compte une dizaine de collaborateurs.

"L’activité de notre cabinet est principalement et historiquement orientée vers des équipements publics.Nous avons réalisé de nombreuses créations, réhabilitations ou extensions de gymnases et développé des équipements sportifs de proximité comme des petits terrains en synthétique. Forts de nos certifications ISO 9001, ISO 14001, nous nous engageons à intégrer une approche environnementale et une démarche qualité dans tous nos projets. L’accessibilité est également partie intégrante de chacune de nos réalisations", explique Jean-Claude Sauvage, architecte DPLG co-gérant à la tête du cabinet Riquier-Sauvage, Vice président de Qualisport. Le respect de l’environnement passe par une sensibilisation du client dès l’amont du projet et se traduit dans sa réalisation : géothermie, toitures végétalisées, isolation renforcée, capteurs solaires, récupération des eaux de pluie…

Les matériaux ont fortement évolué en 30 ans dans le domaine des équipements sportifs. "Si nous voulons être compétitifs et performants, nous devons être à la pointe et ne pas nous laisser dépasser par l’innovation. Les matériaux sont de plus en plus spécifiques et ciblés. Les exigences liées à chaque sport doivent être prises en compte. Il y a certes des sols et des revêtements polyvalents et d’autres beaucoup plus spécifiques à certaines activités sportives. La veille technologique est un élément incontournable de notre métier d’architecte."

Quand globalité rime avec pérennité

Robustesse, fonctionnalité et pérennité des installations constituent des axes de travail prioritaires du cabinet. "Plus les matériaux sont robustes, moins l’entretien de l’équipement est coûteux. Dans les vestiaires, nous utilisons des parpaings bruts rejointoyés peints, car les sportifs ne sont pas toujours précautionneux. On doit donc prendre en compte la construction d’un équipement en choisissant les meilleurs matériaux mais aussi son entretien et son éventuelle déconstruction. La pérennité et la durée de vie d’un équipement dépend de sa facilité d’entretien. Le métier d’architecte nécessite et impose donc de s’inscrire dans une réflexion globale", précise Jean-Claude Sauvage.

Chaque projet est également étudié selon des critères d’esthétisme, de bien-être et de confort. Le cabinet Riquier-Sauvage met l’accent sur la luminosité et l’éclairage naturel. "Plus un équipement est agréable, solide et de qualité, plus il est respecté. Notre fierté, c’est de passer sur le lieu quelques années après et de voir qu’il est toujours en bon état. Cela signifie qu’il a été bien conçu", poursuit-il.

Un large panel de réalisations

Extension du gymnase André Messager, Taverny (95)
Extension du gymnase créé initialement par le cabinet Riquier-Sauvage : création d’un espace d’accueil, réalisation d’une salle polyvalente supplémentaire, construction de vestiaires et de sanitaires pour les terrains extérieurs.
Installation de capteurs solaires sur le toit. Optimisation de l’éclairage naturel.

Gymnase Richard Dacoury, Taverny (95)
Extension : ajout d’un espace polyvalent.
Optimisation de l’éclairage naturel.
Protection sonore : fibrastyrene et lames de bois non jointives, pose d’un isolant absorbant.

Gymnase Le Luat, Eaubonne (95)
Mise en œuvre de lames orientables s’ouvrant et se fermant en fonction des utilisations ou des pratiques sportives et selon les conditions solaires extérieures.

Gymnase de Frépillon (95) équipé de courts de tennis couvert
Réhabilitation et extension.
Remplacement de la toiture en amiante par une toiture en zinc.
Nouveau système de chauffage : radiants au gaz.
Remplacement des chassis de fenêtres.
Nouveau sol sportif en Pulastic

Centre de formation des pompiers de Saint-Brice-sous-Forêt (95) en association avec CR Architecture.
Construction de l’ensemble du centre de formation selon des critères de solidité, de modernité et de design.
Construction du gymnase, cœur du bâtiment autour duquel tout le centre s’articule.
Réalisation du mur d’escalade en extérieur.
Optimisation de l’éclairage naturel.