Créée il y maintenant plus d’un an, l’association architecte élu local (ael) a pour vocation de renforcer l’implication des architectes au sein des instances municipales, des communautés d’agglomération, des conseils généraux et régionaux. Plus d’une centaine d’architectes ont répondu à l’appel à l’occasion des élections municipales de 2014.

"Les territoires ont besoin des architectes pour améliorer en qualité la transformation des lieux existants et atteindre une pertinence maximale dans les nouvelles réalisations. C’est pourquoi nous avons voulu inciter la profession à s’impliquer au sein des instances municipales, communautaires, départementales et régionales.Etre élu donne une nouvelle dimension à notre exercice professionnel", explique Didier Chinardet, architecte et coprésident d’ael.


Le territoire est une notion et un espace d’intervention que les architectes connaissent bien. Ils travaillent au quotidien avec les règles d’urbanisme, les normes de construction et du paysage. "Nous devons également être au fait des domaines connexes comme la sociologie, l’habitat, l’art dans la ville, les équipements et l’écologie que nous abordons lors de notre formation initiale" souligne Didier Chinardet. Les connaissances et les compétences des architectes sont d’ailleurs actualisées tout au long de leur carrière via la formation continue. Cette approche globale constitue la force et la valeur ajoutée des architecte
"Nous développons les projets dans l’intérêt public. Nous analysons tout et nous nous projetons dans l’avenir. Les architectes qui sont devenus élus municipaux ne regrettent pas leur engagement. Ils sont là où les décisions se prennent, en amont des projets. Leur vision complète d’un projet permet d’éclairer les autres élus, de choisir les meilleures solutions et donc d’optimiser les réalisations", précise Didier Chinardet.

Qualité de vie et pérennité des équipements

Davantage de qualité, de confort, de sécurité, une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux…c’est bien cette "culture de projet" que les architectes peuvent apporter au sein d’instances dans lesquelles les décisions sont parfois prises trop vite. "Notre dynamique va être pleinement relancée à l’occasion des élections départementales et régionales en 2015. Il faut dire que l’Assemblée Nationale et le Sénat compte chacun seulement un architecte. Pourtant, nous avons un rôle fondamental à jouer à l’échelon territorial. C’est la qualité de vie des habitants et la pérennité des équipements qui sont en jeu", ajoute Philippe Roux, architecte et coprésident d’ael.
A terme, l’association souhaite mettre en œuvre un module de formation pour apprendre aux architectes les tenants et les aboutissants du rôle d’élu local et pour sensibiliser les élus locaux aux enjeux de l’architecture.

Faire moins et mieux en mutualisant

Dans le domaine des équipements sportifs, les deux architectes et coprésidents reconnaissent que beaucoup d’efforts sont faits par les collectivités depuis plusieurs décennies. Cependant, il est toujours possible de progresser.

"Chaque commune aimerait offrir à ses habitants un terrain de foot, une piscine ou un gymnase… ce n’est pas toujours possible économiquement. La montée en puissance des communautés d’agglomération est une chance pour mutualiser les équipements et répondre aux besoins des habitants de manière encore plus adaptée tout en veillant à la maîtrise et à l’équilibre des territoires. Faire moins et mieux en mutualisant est un défi à relever en termes d’économie d’échelle et de fonctionnement. Les architectes ont plus que jamais leur place dans les réflexions à mener en amont des projets initiés par les communautés d’agglomération", reprend Didier Chinardet.

Enfin, de nombreux équipements sportifs ne répondent pas aux obligations de la loi sur l’accessibilité et aux enjeux du vieillissement de la population. "Là encore, les architectes peuvent apporter aux collectivités des solutions efficaces et innovantes. Ces deux questions essentielles font naturellement partie de nos domaines de compétences",conclut Philippe Roux.

Contact
www.archi-elulocal.fr
archi.elulocal@gmail.com