"Sport, activité physique et qualité de vie au travail"
,
c’est le titre d’un ouvrage publié par le Think Tank Sport et Citoyenneté. Médecins, sportifs, consultants, experts en management, institutionnels y croisent leurs regards et leurs expériences.

La sédentarité est néfaste pour la santé
C’est désormais connu et reconnu. Les endocrinologues et les physiologistes sont clairs : être assis plus de trois heures par jour serait responsable de 3,8 % des décès de toutes causes dans 58 pays (incluant la France) soit plus de 400 000 décès par an.
La sédentarité doublerait également les risques de développer des pathologies cardiovasculaires, métaboliques et certains cancers. Et s’il y a bien un espace où la sédentarité est présente, c’est le travail, surtout si l’on travaille dans un bureau et les yeux rivés sur un ordinateur.

Promouvoir et développer l’activité physique sur le lieu de travail semble donc logique et essentiel. A la clé : une meilleure santé des salariés, une diminution des arrêts maladie et une hausse de la productivité.

Le sport au cœur de la RSE
Pour résumer, les enjeux de la pratique des activités physiques et sportives en entreprise s’articulent autour du bien-être (remise en forme, détente), des objectifs stratégiques (réduction des accidents de travail et de l’absentéisme) et s’imposent de plus en plus comme des leviers de développement, notamment en matière de compétences managériales.
Par ailleurs, le sport a la faculté de favoriser l’insertion et de casser les barrières hiérarchiques. Les pratiques sportives proposées en entreprise sont en effet accessibles à tous les salariés, même aux personnes en contrats temporaires. Le sport est désormais intégré au monde de l’entreprise et ses bienfaits sont reconnus.
Le sport en entreprise est devenu et devient un acte central de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), l’ouvrage présente d’ailleurs des exemples concrets (Michelin, la RATP, Altodis, Kiplin…).

Sport en entreprise : les clés de la réussite
Comment monter un projet autour du sport dans une entreprise ou une organisation et quelles sont les clés de son succès ?.
Le projet doit en premier lieu être partagé à tous les niveaux de l’entreprise. L’impulsion du chef d’entreprise est incontournable et il est indispensable que le projet soit porté par les différents services et qu’il suscite l’adhésion des collaborateurs. Cela est valable pour les grandes et pour les petites entreprises. Associer les services RH pour mobiliser les équipes et proposer un suivi de l’action constitue un autre facteur de réussite.
 

Témoignages
Morgan Bourc’his, apnéiste et intervenant en entreprise
"J’insiste beaucoup sur le plaisir, la découverte, le fait de se sentir bien sous l’eau. La plongée et l’apnée permettent de se recentrer. Elles favorisent l’écoute de soi, permettent de prendre du recul pour libérer les tensions, de se ressourcer. La plongée permet de s’isoler, de s’écouter, dans un monde où l’on est sollicité en permanence."

Astrid Guyart, escrimeuse et ingénieure aérospatiale chez Airbus.
"J’ai fait, sur des équipes de 25 personnes, des initiations à l’escrime afin de leur faire découvrir cette discipline, leur permettre de se rencontrer dans un contexte neutre, où tout le monde est sur un pied d’égalité. Ces ateliers permettent aux collaborateurs de se découvrir des habilités, des aptitudes et même des traits de caractère. C’est aussi un moment de convivialité. (…) La magie du sport, c’est de développer des compétences. C’est une occasion unique de passer par les ressentis, de se les approprier et de se rendre compte de ce que l’on sait faire."

En savoir plus
"Sport, activité physique et qualité de vie au travail"