Les grands évènements sportifs sont indéniablement générateurs d’emplois. L’attribution officielle des Jeux Olympiques de 2024 à Paris est donc une bonne nouvelle.
Qu’en est-il réellement ?
Quels secteurs sont et seront concernés ?
Quelle sera la teneur de ces emplois ?

250 000 emplois

Environ 250 000 emplois ont été annoncés par Laura Flessel, Ministre des Sports suite à la désignation de Paris pour l’accueil des JO de 2024.
Cette estimation a également été confirmée par Danielle Dubrac, présidente de la Chambre des commerces et de l’industrie (CCI) de Seine-Saint-Denis. Ce chiffre a été avancé l’été dernier par le Centre de droit et d’économie du sport de Limoges. Le chiffre précis est de 247 000 emplois dans le meilleur des cas.
Le scénario moyen mise sur 189 000
le moins optimiste sur 119 000.

Il est vrai que l’effet confiance lié à l’attribution de JO ou de grands événements sportifs a généralement pour effet de relancer la machine économique du pays concerné. A des degrés variables cependant !
Le succès économique du Mondial 1998 et de la Coupe du monde 2007 de rugby se sont avérés mitigés. En revanche, l’Euro 2016 a été fructueux avec notamment un sérieux coup de fouet à l’emploi.

JO 2024 - 15 à 20 millions de touristes attendus à Paris
Selon le président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie entre 15 et 20 millions de touristes sont attendus à Paris lors des Jeux Olympiques de 2024 .
Ces chiffres garantissent une forte hausse d’activités pour les secteurs de l’hôtellerie, du tourisme et de la restauration qui devront forcément embaucher pour répondre à la demande en amont et pendant les JO.

Paris est déjà en mesure d’accueillir ses visiteurs avec
134 000 chambres d’hôtel répertoriées par le comité de candidature français sur une zone de 50 km autour du village olympique (93 000 à Los Angeles, 103 000 à Londres pour les JO de 2012).
De nouvelles constructions verront tout de même le jour. Les hôtes Airbnb bénéficieront aussi des effets des JO. En 2016 lors de l’Euro de foot, 340 000 supporters avaient choisi Airbnb pour leur hébergement.

De nouvelles infrastructures

Le bâtiment et les travaux publics tireront également leur épingle du jeu en matière d’emploi pour mener à bien la construction de nouvelles infrastructures : le village olympique, le village media, la piscine olympique et de nombreux autres équipements de moindre envergure. D’autant que ces villages devront ensuite être convertis en logements pour les communes de Seine Saint-Denis à l’issue de la compétition. De plus, ce secteur récoltera les fruits des constructions dans l’hôtellerie et le tourisme.

Les transports franciliens montent en puissance et créeront des emplois
Enfin, le secteur des transports offrira des opportunités d’emplois avec certaines lignes de métro qui seront prolongées pour assurer un accès optimal à l’ensemble des infrastructures prévues.

Résultat de recherche d'images pour "super métro grand paris"Les transports franciliens et leur développement ont été l’un des atouts du dossier de candidature de Paris avec la mise en service d’une partie du Grand Paris Express en 2023-2024, le "supermétro" de 200 km qui fera le tour de la capitale et sera totalement opérationnel en 2030.
L’objectif est de taille, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, déclarait récemment : "100 % des spectateurs disposeront d’une solution en transports en commun pour se rendre sur chacun des sites de compétition." Quatre nouvelles lignes de ce supermétro seront prêtes pour les Jeux. Sans oublier le projet ferroviaire baptisé CDG Express de 32 km (dont 8 km de voies nouvelles) qui fera la jonction en 20 minutes entre Roissy et la gare de l’Est.

JO 2024 : la promesse d’emplois pérennes ?
Il ne fait aucun doute que les opportunités d’emplois liés aux JO de 2024 vont être très nombreuses.
Oui, mais quels types d’emplois ? Durables ? Précaires ? Temporaires ? Dans quelles proportions ?

Sur ces questions, peu de réponses pour l’instant. Les pouvoirs publics et les acteurs économiques surfent allègrement sur la vague de l’enthousiasme depuis l’annonce définitive de l’attribution des JO à Paris sans entrer dans le détail. Il n’y a certes pas de mal à se faire du bien et les emplois générés par les JO seront forcément les bienvenus. Ces questions ont tout de même leur importance, à suivre donc…

Des milliers d’offres d’emplo, en lien direct avec les Jeux Olympiques, sont déjà sur les sites spécialisés. L’organisation des Jeux a mis en œuvre un site internet* dédié aux postes officiels sur lequel il est possible de postuler aux offres dans les secteurs des affaires publiques, des relations internationales, de la technique et des sports, de la communication et de l’engagement, des partenariats, de la finance et de l’administratif, de la direction et de la coordination générale. Avis aux amateurs qui souhaitent participer à l’aventure...

En savoir plus
* Emplois Paris 2024